Idée reçue n°2

Les rachats de trimestres sont hors de prix et inutiles !

Les rachats de trimestres sont hors de prix et inutiles !

Il y a quelques jours (le 14 novembre), j’expliquais comment une idée reçue – très répandue – sur la Retraite pouvait être dévastatrice, en incitant à attendre « automatiquement » la date de cessation de son activité pour se soucier de la perception de ses droits retraite.

Aujourd’hui, nous allons parler des RACHATS de trimestres !

Alors pour vous :

  • Évidemment, « c’est hors de prix »…
  • Évidemment, votre Expert-comptable préféré vous l’a déconseillé ;
  • Évidemment, vous avez évalué l’impact – négligeable – sur le montant de vos retraites ;
  • … etc !

Et si nous analysions les choses différemment ?

1) Tout d’abord, de quel type de rachat parlons-nous ?

Rachat de points, rachats de trimestres en « Versement Pour La Retraite », rachat « Madelin » , Rachat des années exonérées (disparu désormais), Rachat de votre période d’apprentissage, rachat d’Aide Familiale, Rachat des périodes d’activités à l’étranger …?
Tous sont autant de dispositifs particuliers et différents les uns des autres, aux tarifs bien différents, et QUI DOIVENT IMPÉRATIVEMENT ETRE ANALYSES DANS VOTRE PROPRE SITUATION !
Chaque cas est spécifique, en fonction de votre carrière, de votre statut, vous pourrez potentiellement accéder à une catégorie de rachat totalement différente de celle de votre voisin.

2) Quelle est l’utilité potentielle du rachat, pour vous ?

L’intérêt ESSENTIEL d’un rachat (de trimestres) réside quasi-uniquement dans le fait qu’il vous permet d’atteindre votre TAUX PLEIN beaucoup plus tôt !! Oubliez le rachat qui vous fera augmenter le montant mensuel de votre retraite ! Oui le montant augmentera, mais légèrement et il est fort à parier que si vous mettez en place un rachat avec pour seul objectif de rentabilité l’augmentation de quelques euros sur votre pension mensuelle, vous allez perdre énormément !! (sauf certains cas spécifiques)
Obtenir le taux plein plus tôt (grâce au rachat) c’est tout simplement GAGNER DES MOIS OU DES ANNÉES DE RETRAITE EN PLUS !!! Et ça, en général personne ne l’analyse… : liquidez vos retraites à taux plein en 2018 grâce à un rachat de 8 trimestres plutôt qu’en 2020, vous gagnerez 24 mois de retraites en plus dans votre vie … tout en continuant à travailler si vous le souhaitez !

3) Quel est le coût réel du rachat ?

« Un rachat c’est cher » …. : potentiellement, oui.
La VRAIE QUESTION, c’est : Est-ce RENTABLE ?
Hormis l’impact sur la date de retraite (et le montant), comme nous venons de le voir plus haut, avez-vous vraiment la bonne information sur le coût réel du rachat ?
Un rachat est systématiquement et intégralement déductible de votre revenu imposable.
Si vous êtes imposés en TM (Tranche marginale) à 40%, un rachat au prix de 4 000 €/trimestre ne vous coûtera finalement que 2 400 € (et non 4 000 €) après déduction.
C’est tout de même moins cher, non ?
D’autant plus que, selon les cas, vous pouvez étaler vos rachats sur plusieurs années fiscales donc organiser l’intérêt de cette déductibilité sur les années qui vous intéressent le plus.

Et vous ? qu’allez-vous donc décider ? Succomber aux idées reçues, aux avis de ceux qui ne connaissent pas les systèmes ? Au traitement « standard » de votre caisse de retraite ?

Votre situation est particulière, votre carrière est particulière, les décisions que vous allez prendre pour organiser et optimiser vos retraites des régimes obligatoires doivent également faire l’objet d’une analyse particulière ! Les solutions existent.

Une bonne décision est toujours beaucoup plus rentable qu’un choix au hasard.

Vos retraites de demain se décident aujourd’hui !

Contactez-nous pour toute interrogation.